Cette synthèse de données de sondeur multifaisceaux a été réalisée sur la base de campagnes à la mer des navires océanographiques de l'Ifremer, N/O Jean Charcot et N/O L'Atalante, sur la dorsale médio-atlantique de 1977 à 1992. Ces campagnes ont été menées pour la plupart dans le cadre des programmes d'exploration scientifique du département géosciences marines de l'Ifremer.

La dorsale médio-atlantique nord est un système complexe de segments de dorsales décalés et parfois reliés par des zones de fractures sismiquement très actives. Elle comprend la zone de crête (-1500 mètres environ) occupée en son centre par un fossé (rift) profond de 1000 à 2000 mètres, large de 25 à 50 kilomètres et la zone de flancs constituée d'une série de gradins séparés par des escarpements et descendant en pente douce vers les collines et les plaines abyssales.

Les fonds océaniques se renouvellent par la création de croûte au niveau de l'axe de la dorsale qui s'ouvre de 1 à 17 centimètres par an. L'ouverture de l'océan est mis en évidence, notamment, par les anomalies magnétiques et est expliquée par la théorie de la tectonique des plaques.

Ces travaux ont été réalisés en 1995, sous la responsabilité scientifique de Mr David Needham (Ifremer Brest GM), avec la collaboration de Benoit Loubrieu, Maud Delobel, Pascal Pelleau, Jean-Francois Bourillet et Eliane Le Drezen.

Pour tout renseignement complémentaire, contacter :