... à vos données dans Sextant et associez les à vos publications  dans Archimer !

Sextant permet désormais d'attribuer des DOI (Digital Object Identifier) aux jeux de données décrits dans les catalogues. Une ressource numérique (ex : un Dataset, un modèle, …) peut donc bénéficier d'un identifiant persistant au même titre que les publications.

Ces DOI fiabilisent la citation des données et fournit un lien stable vers la ressource.

La citation de données est une marque de reconnaissance pour les producteurs des données. Les données sont également plus simplement accessibles aux lecteurs qui souhaitent les réutiliser pour vérifier un résultat ou poursuivre les travaux présentés dans une publication.

Accessoirement,  l'attribution de DOI à des données géographiques permet d'anticiper sur le programme Horizon 2020 qui imposera aux bénéficiaires de financements européens de déposer les données de la recherche dans une archive de données.

Procédure à suivre

Afin d'attribuer un DOI à un jeu de données, des éléments complémentaires à la norme ISO et au standard Inspire, doivent être renseignés dans la métadonnée (comment faire ?) :

  • un ou des auteurs identifiés ;
  • le nom d'un éditeur (ce peut être l'organisme d'appartenance des auteurs) ;
  • une date (de création ou de publication) ;
  • un code identifiant, construit de la manière suivante : DOI:10.12770/numero_identifiant_unique_de _la_metadonnee (ex: DOI:10.12770/6017b53d-a0f4-422d-83b5-7efcd20c9f86).

Ces éléments sont utilisés pour générer la citation automatiquement :

Pour finaliser la procédure, le DOI est à enregistrer auprès de Datacite : pour cela, envoyer un message à sextant@ifremer.fr précisant le jeu de données à DOIfier, la cellule Sextant ayant accès au formulaire d'enregistrement.

Lien avec les publications dans Archimer

En parallèle du mécanisme d'attribution de DOI aux données dans Sextant, vous avez désormais la possibilité dans Archimer de citer, dans une fiche de publication, les références des données qu'elle exploite (comment faire ?).

La publication suivante propose, par exemple, un lien vers les données d'imagerie hyperspectrale :

http://dx.doi.org/10.13155/29653 : ATLAS des Résultats du traitement des images hyperspectrales et des données Lidar sur les plateformes récifales de La Réunion.

Réciproquement, la fiche de données dans Sextant liste la publication qui la cite :

http://dx.doi.org/10.12770/6017b53d-a0f4-422d-83b5-7efcd20c9f86 : Vitalité corallienne hyperspectrale - côte ouest de La Réunion.

Lien avec les campagnes océanographiques

De la même façon, les jeux de données publiés suite à une campagne océanographique peuvent être cités sur la page de la campagne.

Exemple de la campagne ESSROV 2010, qui comporte un jeu de données publié : http://dx.doi.org/10.17600/10030090

Et le jeu de données, MNT du canyon de Cassidaigne, qui contient un lien vers le DOI de la campagne :  http://doi.org/10.12770/af034154-33da-480f-aa78-817eac6563b7

Génération des "landings pages"

L'URL du DOI redirige l'internaute vers une "landing page".

Un mécanisme, développé en dehors de l'outil GeoNetwork, construit des pages web pour l'ensemble des fiches de métadonnées publiques de Sextant. Elles sont accessibles depuis l'adresse http://sextant.ifremer.fr/record/liste.htm. Ces pages sont construites et/ou mises à jour automatiquement toutes les nuits.

Ces pages sont indexables par les robots des moteurs de recherches du web (ex : Google). Un internaute peut donc découvrir une de ces pages directement à partir d'une recherche dans Google, et décider, si le sujet l'intéresse, de découvrir d'autres ressources similaires en interrogeant Sextant. Ces pages web constituent donc autant de nouvelles portes d'entrée vers l'infrastructure Sextant.

 

Accédez à la présentation de Fredéric Merceur au cours de la journée Sextant 2014, décrivant le processus d'attribution des DOI : Référencement et DOIfication des jeux de données géographiques.

N'hésitez pas à nous contacter pour plus de détails (sextant@ifremer.fr).