Ce document, qui n'est pas destiné à la navigation, fournit une vision nouvelle des reliefs sous-marins, illustrant l'histoire de la marge continentale et les processus, actifs ou anciens, qui l'ont modelée. Les données géophysiques (sismique, imagerie acoustique) et sédimentologiques, disponibles par ailleurs, permettent une interprétation des traits marquants de la physiographie.

Sur la plate-forme, des domaines différents s'individualisent, avec des sédiments fins qui constituent l'essentiel des dépôts holocènes de la plate-forme interne, tandis que la plate-forme externe montre des reliefs fossiles et des lithologies variées, hérités de la dernière période glaciaire et de la transgression marine qui l'a suivie.

Les canyons sous-marins entaillent profondément la pente, certains témoignant de la connexion directe des fleuves durant les bas niveaux marins. Ils constituent des zones de dépôt très importantes, parfois affectées par des avalanches sous-marines. Le glacis continental montre de fortes accumulations sédimentaires, en particulier l'éventail sédimentaire profond du Rhône qui a été alimenté jusqu'à environ 15 ka BP, mais aussi des rides sédimentaires liées aux canyons pyrénéo-languedociens et provençaux.

 


Accès à la notice de la "Carte morpho-bathymétrique du Golfe du Lion".

Accès au rapport "Le SIG du Golfe du Lion au département Géosciences Marines ; de l'acquisition des données à la synthèse géologique".