Présentation du projet OGIVE

 

 

Outils d'aide à la Gestion Intégrée et à la Valorisation des Ecosystèmes conchylicoles de Normandie

Contexte et objectif du projet

 

Le LERN, comme l'ensemble des laboratoires côtiers de l'Ifremer, a parmi ses missions l'élaboration « d'avis conchylicoles » qui consistent en l'élaboration d'aides à la gestion des zones de production à l'intention des services de l'Etat (Direction des Affaires Maritimes essentiellement) et des représentants des professionnels (Section Régionale Conchylicole). L'objectif final est de permettre à la fois une gestion intégrée du Domaine Publique Maritime et le développement durable des activités conchylicoles.

 

Le projet OGIVE a donc pour objectif général d'acquérir des connaissances afin d'élaborer des outils permettant d'optimiser la production conchylicole (en termes de quantité et de qualité) tout en préservant la qualité environnementale des écosystèmes qui supportent ces activités.

 

Ces outils produiront de l'aide à la décision en matière de gestion des espaces conchylicoles. Les nouvelles connaissances acquises dans le cadre de ce projet viendront renforcer celles déjà disponibles, notamment issues des programmes MOREST (Mortalités Estivales de l'huître creuse) et des programmes ou réseaux menés par le LERN (REMORA/REMONOR, RHLN, Evaluation des stocks de mollusques en élevage…).

 

 

     

Les questions posées au LERN et auxquelles ce projet s'attachera à répondre sont les suivantes :

 - Quelles biomasses en élevage les différents écosystèmes peuvent-ils supporter à une échelle globale (biomasse/densité maximale envisageable par écosystème de production) et à une échelle locale (comment répartir les biomasses/densités au sein d'un même écosystème de production) ?

 - Comment déplacer ou réorganiser les concessions tout en assurant de bonnes conditions de croissance et de survie des mollusques en élevage et en minimisant les effets sur l'écosystème ?

 - Comment identifier de nouveaux sites d'implantation d'activités conchylicoles propices à la croissance et à la survie des mollusques ?

 - Quel est l'effet d'une modification des flux de nutriments (liée à des apports du bassin versant) sur les variations spatio-temporelles des biomasses en élevage ?

 - Quelle est l'influence des filtreurs sur leur environnement (i.e. en tant que puits via la consommation de nourriture et en tant que source directe ou indirecte de nutriments via les processus d'excrétion et de biodéposition) ?

Partenaires

 

 

 

 

         
 

 

 

       
     
 

 

 

       
     

Fonctionnement du Sextant GIP_LERN

(redirection vers la page d'accueil)

 

 

Exemples de données issues du projet OGIVE consultables

sur le Sextant GIP_LERN

 

•  Cartes de répartition de paramètres hydrobiologiques

•  Cartes bathymétriques

•  Photographies aériennes