Affichage de contenus web

SEXTANT-OI : une infrastructure multi-partenaires et multi-projets

Sextant "océan Indien" est un système entièrement interopérable qui permet des échanges de données géographiques avec la plupart des organismes et services de l'État (DEAL, DMSOI, ...), avec les nombreux partenaires scientifiques de l'institut (IRD,  le MNHN, l'Université de La Réunion), avec les gestionnaires des milieux marins (AAMP, RNMR, TAAF) ou encore avec les grands producteurs nationaux de données que sont l'IGN, le SHOM et le BRGM.

Administrateurs du site, fournisseurs de données

Inité et administré par la Délégation Ifremer océan Indien, le portail Sextant "Océan Indien" a vocation à faciliter la mutualisation et les échanges de données entre les différents acteurs qu'ils soient producteurs, fournisseurs et/ou utilisateurs de données géographiques marines à l'échelle des territoires français de l'océan Indien.  

Les données disponibles via Sextant sont organisées et regroupées au sein de "catalogues thématiques". Chaque catalogue  est rattaché à un projet (Tortues-TORSOOI, POLMAR, GIML,...), à une équipe ou un groupe de partenaires (REMATA, Délégation Océan Indien) ou à une structure (RNMR, GLOBICE, ...). La liste des différents catalogues thématiques couvrant le périmètre de l'Océan indien sont présentés dans l'onglet "Catalogues Thématiques".

Certains de ces catalogues disposent également de leur propre site Web Sextant (REMATA, POLMAR, ...). L'intéret de ces sites thématiques Sextant est d'enrichir les données du catalogue par des pages éditoriales personnalisées et des projets cartographiques opérationnels. Les URL de ces portails thématiques figurent au bas de la page concernée.

 

Des ressources sécurisées

Une des particularités de l'infrastructure Sextant réside dans la distinction qui est faite entre une administration centralisée du système (ressources informatiques, sécurité réseau, application web, ...) et l'administration décentralisée des métadonnées et des données qui relève de la responsabilité des producteurs.  

La sécurisation des données et le contrôle de leur accès est une composante fondamentale de Sextant. Chaque ayant-droit (producteur, fournisseur, propriétaire, ...) peut lui même définir le niveau d'accès qu'il souhaite autoriser pour chacune de ses données.

Il dispose ainsi de 3 niveaux d'accès possibles depuis la métadonnée jusqu'à la donnée elle-même.

  • NIVEAU I (Catalogue) : seule la métadonnée est visible via le catalogue (les données ne sont ni visualisables dans le géoviewer ni téléchargeables).
  • NIVEAU II (Géoviewer) : Niveau I + la donnée est visualisable dans le géoviewer (mais pas téléchargeable).
  • NIVEAU III (Panier) : Niveau II + la donnée est téléchargeable (dans les conditions imposées par le propriétaire).

A ces 3 niveaux d'accès s'ajoute un niveau de confidentialité supplémentaire selon le degré de diffusion et de visibilité que le responsable souhaite accorder. Ainsi, les 3 niveaux d'accès peuvent être : 

  •  limités aux seuls utilisateurs identifiés (mot de passe) d'un catalogue thématique (la diffusion est alors restreinte), 
  • ou applicables à tout utilisateur sans identification (la diffusion est alors ouverte au grand public).

En outre, l'administrateur de données qui accepte de ne pas restreindre l'accès à ses informations (a minima statut public des métadonnées) rend de fait sa métadonnée moissonnable par le Géocatalogue national, lui permettant ainsi de bénéficier d'une diffusion au plus haut niveau Européen via le portail INSPIRE. Le simple fait de bancariser une donnée dans SEXTANT permet aujourd'hui au producteur de se mettre en conformité avec la directive européenne INSPIRE