MIMEL : Un cadre expérimental pour traiter des sujets liés à la mer en Basse et en Haute Normandie

MIMEL : Un cadre expérimental pour traiter des sujets liés à la mer en Basse et en Haute Normandie

Contexte

Le Comité Interministériel d'Aménagement et de Développement du Territoire (C.I.A.D.T) du 14 septembre 2004 a souhaité expérimenter une Mission Inter-services de la Mer et du Littoral (MIMEL) sur les deux régions normandes. Elle avait pour vocation de renforcer la coordination et la transversalité des services de l'Etat, dans leur appréhension des questions littorales et maritimes. Les établissements publics et scientifiques ont également été associés à cette démarche pluridisciplinaire visant à améliorer la cohérence des politiques publiques de l'Etat en mer, par le développement d'une expertise globale, une méthodologie d'approche commune et une concertation avec les différents usagers de l'espace marin. Les missions de la MIMEL se sont achevées en 2010 dans le cadre de la réorganisation des services déconcentrés, Les acquis des expériences menées dans le cadre de la MIMEL ont été repris par la Direction Interrégionale de la Mer implantée au Havre. Dans le cadre de ses fonctions de coordination à l'échelle de la façade maritime Manche mer du Nord, il lui revient de reprendre à son compte toute ou partie des orientations d'actions imaginées par la MIMEL et si besoin de les étendre à l'ensemble de la façade maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Objectifs

La priorité d'action de la MIMEL a consisté à mettre en place et partager un Système d'Information Géographique sur la mer et le littoral en constituant un pôle géomatique de mutualisation et de bancarisation des données. Afin de disposer de données de connaissance du milieu ou des usages, un système assurant leur exploitation est indispensable afin de pouvoir assurer une gestion durable et intégrée des activités pour la mer et le littoral.

Partenaires

 

 

 

Plus d'informations

Revenir à la liste