Bathymétrie issue des images hyperspectrales - côte ouest de La Réunion

Date(s) (Création)
(Publication)
Auteur(s): ,
Affiliation(s) 1 : Ifremer / Ifremer Reunion delegation
2 : IFREMER
Éditeur(s): Ifremer / Ifremer Reunion delegation
Crédit SPECTRHABENT-OI / BIOINDICATION
DOI 10.12770/0d177ff9-d802-4d10-8a00-3a46e0ef0735
Résumé Cette bathymétrie est issue d’une fusion entre le MNT Litto3D Lidar à 1 m et les images hyperspectrales de résolution spatiale 40 centimètres après traitement de la colonne d’eau. Cette correction a permis le calcul d’une bathymétrie à très haute résolution spatiale sur l’emprise des images.
Mots-clés océan Indien, La Réunion, Littoral, Saint-Paul, Saint-Leu, plateforme récifale, Modèle Numérique de Terrain, Acquisition aérienne, Fonds marins, Bathymétrie, Données ouvertes, Open Data, Ortho-imagerie
Généalogie Les images aériennes ont été acquises durant les campagnes Litto3D à l’aide d’un capteur hyperspectral HySpex VNIR- 1600,opérant dans une gamme spectrale comprise entre 400 et 1000 nm.
La hauteur d'eau est calculée sur chaque pixel immergé de l’image par un algorithme permettant de corriger l'absorption du signal lumineux dans la colonne d’eau (Maritorena et al., 1994; Mouquet & Quod, 2010), indépendamment de la nature du substrat. La hauteur d'eau maximale estimée par cette méthode est
Utilisation Restriction liée à l'exercice du droit moral.