Recopesca - Réseau de mesure de l’activité de pêche spatialisé (effort et captures) et de données environnementales physiques

Date(s) (Création)
Point de contact(s): Leblond Emilie
Affiliation(s) 1 : IFREMER
Crédit Producteurs de données : Ifremer
Identifiant FR-DCSMM-PDS-RECOPESCA
Résumé Le projet est parti du constat d’un manque de données pour estimer la distribution spatiale de l’effort de pêche et des captures, et pour la caractérisation environnementale des zones de travail des pêcheurs. Recopesca se propose d’instrumenter, à des fins exclusivement scientifiques, un panel de navires volontaires représentatif de l’ensemble des flottilles. Il ne s’agit en aucun cas de contrôler, mais bien de collecter l’information permettant d’améliorer l’évaluation de l’état des ressources et les diagnostics sur les pêcheries, et de mesurer les paramètres environnementaux nécessaires à la mise en place progressive d’une approche écosystémique de la gestion de la pêche.
Le principe consiste à installer, sur les engins et à bord de navires, des capteurs de faible contrainte pour les pêcheurs afin de mesurer les paramètres environnementaux au fond et dans la colonne d’eau et enregistrer des données sur l’activité et effort de pêche.
Mots-clés Réseau, Navires de pêche, Capteurs, Température, Salinité, Turbidité, Environnement physique, Halieutique, Effort de pêche, Capture, Activité, Positions, Géolocalisation, Marées, Opérations de pêche, Distribution spatiale, Installations de suivi environnemental, National, Pas d'espace particulier concerné, D3: Espèces commerciales, Observation directe
Information Maître d'ouvrage :
Ifremer
Maître d'œuvre :
Ifremer
Financeur(s) :
Ifremer
Contribution de la Direction des Pêches Maritimes et de l’Aquaculture (DPMA)
Généalogie Dispositif 100% Ifremer. Données mesurées par le réseau de capteurs Recopesca équipant un panel de navires volontaires.
Nombre de points d'observation ou de mesure : environ 75 navires de pêche volontaires équipés actuellement.


Pour les données physiques, validation par l’équipe SISMER lors de l’intégration des données dans le système Coriolis
Pour les données halieutiques, validation par l’équipe du projet Recopesca et SIH (croisement avec données déclaratives, ventes, positions VMS).
Utilisation Données physiques : accès libre au travers de la base Coriolis. Données halieutiques : accès restreint (données individuelles confidentielles)