Indice agrégé de la VCH en 2015 sur les zones récifales de la côte ouest de l'île de La Réunion.

Date(s) (Création)
(Publication)
Auteur(s): , ,
Affiliation(s) 1 : Délégation Ifremer océan Indien
2 : LDO-UBO, Brest
3 : IFREMER
Éditeur(s): Ifremer / Ifremer Reunion delegation
Crédit HYSCORES (Ifremer/UBO/Office de l'eau Réunion)
DOI 10.12770/19d3341a-ed03-4963-9774-c24aec0ec498
Résumé Cette représentation de la Vitalité Corallienne Hyperspectrale (VCH) permet de représenter la valeur moyenne de VCH caractérisant une bande de 20m de large comprise entre le trait de côte et le front récifal (intégrant toute la largeur de la plateforme récifale). Elle permet d'appréhender plus aisément les différences spatiales et temporelles. Ces résultats sont issus du traitement des images hyperspectrales acquises en mai 2015 dans le cadre du projet HYSCORES (Ifremer/UBO/Office de l'eau Réunion) ainsi que des données Brutes 2009 (Projet Spectrhabent) retraitées en 2015 (algorithmes HYSCORES).
Ce jeu de données est disponible sous la forme de polygones couvrant la plateforme récifale ou de polylignes plaquée sur le trait de côte
Mots-clés Habitats et biotopes, océan Indien, La Réunion, Littoral, plateforme récifale, Saint-Gilles, Saint-Leu, L'Etang-Salé, Saint Pierre, pente externe, hyperspectral, acquisitions aériennes, fonds marins, données ouvertes, Open Data, Vitalité corallienne hyperspectrale, VCH
Généalogie Les images aériennes ont été acquises au cours de la campagne HYSCORES (Ifremer/UBO/Office de l'eau Réunion, Mai 2015) à l’aide d’un capteur hyperspectral AISA EAGLE, opérant dans une gamme spectrale comprise entre 400 et 970 nm.
La vitalité corallienne hyperspectrale (VCH) est calculée à partir des taux de couvertures en corail ramenés à la part de substrat potentiellement colonisable représentée sur les images hyperspectrales par l'occupation cumulée de corail et d'algues filtrée des zones de
Utilisation Restriction liée à l'exercice du droit moral.
Etendue temporelle 2015-05-21 - 2015-05-23