MYTILOBS (Réseau national d’observation de la moule bleue Mytilus edulis)

Date(s) (Création)
Point de contact(s): Robert Stephane
Affiliation(s) 1 : IFREMER
Crédit Producteurs de données : Ifremer
Identifiant FR-DCSMM-PDS-MYTILOBS
Résumé Le réseau national d’observation de la moule bleue (MYTILOBS), mis en place en 2012, a pour objectif le suivi de la croissance et de la mortalité des moules destinées à la commercialisation.
Le MYTILOBS s’appuie sur l’expérience du réseau régional de suivi de la croissance de la moule bleue dans les pertuis charentais (REMOULA), effectif depuis l’année 2000.
La durée du suivi correspond principalement à l’année qui suit l’année de captage : elle intègre ainsi les principales saisons de la vie biologique de la moule, de la maturation hivernale à la croissance printanière, puis à l’engraissement estival et automnal, les deux périodes principales de vente. Le choix des sites de suivi a été déterminé en concertation entre les Laboratoires Environnement Ressource régionaux et la profession. Il s’agit, pour la Bretagne Nord, du site du Vivier-sur-Mer dans le secteur de la baie du Mont-Saint-Michel (moules sur bouchot). Chaque site d’élevage est suivi tout les trois mois.
De nombreux paramètres sont mesurés dont les dimensions des moules, leurs poids et la mortalité. Ces données sont mises en parallèles des conditions environnementales telle que la température, la salinité ou encore l'abondance et la richesse des microalgues dont se nourissent les coquillages.
Le reseau national Mytilobs est implante dans les principales regions mytilicoles du littoral atlantique : Normandie, Bretagne Nord, Bretagne Sud, Pays de Loire et Poitou-Charentes. Les sites d’Agon (Ouest Cotentin), du Vivier (baie du Mont Saint-Michel), de Pont Mahe (baie de Vilaine), de l’Aiguillon (pertuis Breton), d’Yves (pertuis d’Antioche) representent l'elevage sur bouchot du Nord au Sud. Le site Filiere (pertuis Breton) represente l’elevage sur corde, en pleine eau.
Mots-clés Mytilus edulis, Moule, Bouchot, Mortalité, Croissance, Température, Phytoplancton, Réseau, Biométrie, Environnement, Observations côtières, Installations de suivi environnemental, National, Pas d'espace particulier concerné, D3: Espèces commerciales, D9: Questions sanitaires, Observation par point, CDS-IS-SISMER, /Biologie marine/Bivalves, /Biologie marine/Phytoplancton, /Observations in-situ/Réseaux, Dispositifs de surveillance
Information Maître d'ouvrage :
Direction générale de l’alimentation (DGAL)

Maître d'œuvre :
IFREMER

Financeur(s) :
DGAl
Généalogie L'année 2015 est une année de transition initiant l’évolution des modalités de surveillance de la santé des mollusques marins mise en œuvre par l’Ifremer. Le dispositif de surveillance constitué de 4 axes répond à deux objectifs.
Trois axes sont mis en place pour répondre au premier objectif .
La surveillance planifiée des mortalités et des maladies de l’huître creuse Crassostrea gigas s’appuyant sur le réseau RESCO 2.
La surveillance planifiée des mortalités et des maladies de la moule bleue
Utilisation Convention DPMA 2014-IFREMER n°13 /1210868 / NYF Projet PJ0701 Observations, analyse et prévision des performances conchylicoles.