COURANT : Vitesse maximale annuelle (et trimestrielle) du courant barotrope et de surface autour de La Réunion (année de simulation : 2006 – maille 450m)

Date(s) (Publication)
Auteur(s):
Crédit HYDRORUN
Identifiant FR-330-715-368-00362_IFR_DOI_HYDRORUN_COURANTS-2006-MAX
Résumé La modélisation des courants consiste à recalculer, pour chaque pas de temps, les composantes vitesses et directions du courant en chacune des maille du modèle, pour chaque niveau de profondeur (30) sur la totalité de l'emprise (~7 millions de cellules recalculées à chaque pas de temps). Dans le cadre du projet Hydrorun, une année complète de simulation réaliste (> 50 000 pas de temps) a été générée.

Parmi les paramètres de synthèse produits, ici sont présentées :
- La vitesse maximale du courant barotrope (sur l'année 2006) en mètres par seconde : maximum annuel et maximum par trimestre
- La vitesse maximale du courant de surface (sur l'année 2006) en mètres par seconde : maximum annuel et maximum par trimestre

Format de diffusion : GeoTIFF (*.TIFF + *.TFW) et Netcdf (*.nc)
Mots-clés océan Indien, La Réunion, modélisation, courantologie, Caractéristiques géographiques océanographiques, hydrodynamisme, Données ouvertes, Open Data
Généalogie Ces rasters ont été généré à partir des fichiers NetCDF de synthèses des modèles Hydrorun. Chaque raster est crée par interpolation (voisin naturel à 0,001 degrés) des points sur les champs :
- an_UV01_MAX : courant barotrope maximal annuel
- an_UZVZ30_MAX : courant de surface maximal annuel
- TR0*_UV01_MAX : courant barotrope maximal du trimestre *
- TR0*_UZVZ30_MAX : courant de surface maximal du trimestre *

IMPORTANT : Maille originale = 450m
Utilisation Restriction liée à l'exercice du droit moral.
Etendue temporelle 2006-01-01 - 2006-01-31