Distribution des paysages hydrologiques présentant une variabilité annuelle similaire identifiée en Méditerranée occidentale

Date(s) (Création)
Auteur(s):
Crédit Ifremer
Identifiant IFR_Paysages_hydro_Méd_Occ
Résumé La distribution des paysages hydrologiques est déterminée par une méthode de comparaison multi-tableaux afin d’identifier des groupes d’individus présentant une variabilité des conditions hydrologiques similaire au cours de l’année.
Les données utilisées permettent de disposer de tables mensuelles présentant les cinq paramètres physiques sélectionnés (SS, Phi, SST, MES et CHLA), calculés sur toute la zone géographique, à une résolution commune de 0,05°.

Cette méthode permet d’identifier 10 paysages hydrologiques présentant une variabilité annuelle similaire des conditions hydrologiques.
Mots-clés Caractéristiques géographiques océanographiques, paysages hydrologiques; habitats pélagiques
Information Cela distingue dans un premier temps les habitats côtiers, de faible profondeur et mélangés tout au long de l'année sous l'influence de la marée (groupes 1, 8) et/ou influencés par les fleuves (3), des habitats montrant une stratification saisonnière. Cette stratification thermique saisonnière est décalée dans le temps, et plus ou moins intense, du sud vers le nord (9, 7, 5, 6, 2). Le groupe 4 se distingue le long du talus au nord, présentant une moindre stratification saisonnière du fait du
Généalogie Méthodologie d'identification des paysages hydrologiques:

Les indices hydrodynamiques, développés dans des études antérieures, sélectionnés ici sont les suivants :
- Salinité de surface (SS) : indice « panaches fluviaux ».
- Température de surface (SST, °C).
- Indices de stratification de la colonne d’eau : déficit d’énergie potentielle qui représente l’énergie nécessaire pour homogénéiser (en température, en salinité ou en densité) la colonne d’eau avec la masse volumique moyenne sur la
Utilisation Restriction liée à l'exercice du droit patrimonial.