Masses d'eau de transition Métropole - Version Rapportage 2010

Date(s) (Révision)
Point de contact(s): Agence de l'eau Adour-Garonne, Agence de l'eau Artois-Picardie, Agence de l'eau Loire-Bretagne, Agence de l'eau Rhin-Meuse, Agence de l'eau Rhône-Méditerrannée et Corse, Agence de l'eau Seine-Normandie
Affiliation(s) 1 : Office International de l'eau
2 : Agence de l'eau Adour-Garonne
3 : Agence de l'eau Artois-Picardie
4 : Agence de l'eau Loire-Bretagne
5 : Agence de l'eau Rhin-Meuse
6 : Agence de l'eau Rhône-Méditerrannée et Corse
7 : Agence de l'eau Seine-Normandie
Crédit Ifremer, Agences de l'eau, DCE
Version 2009
Identifiant urn:sandre:referentiels:sa_mdo:1.2:MasseDEauTransition:2009-1:metropole
Résumé Une masse d'eau de transition est une partie distincte et significative des eaux de surface situées à proximité des embouchures de rivières ou de fleuves, qui sont partiellement salines en raison de leur proximité des eaux côtières mais qui restent fondamentalement influencées par des courants d’eau douce, constituant le découpage élémentaire des milieux aquatiques destinée à être l'unité d'évaluation de la DCE.

Correspondance rapportage DCE : cette entité correspond au concept de Transitional Water Body (TWBODY) de WISE.
Mots-clés politique de l'environnement, DIRECTIVE CADRE EAU, WFD, MASSE D'EAU, EAU DE TRANSITION, LITTORAL, Hydrographie, Zones de gestion, de restriction ou de réglementation et unités de déclaration, FRANCE, METROPOLE
Utilisation Restriction liée à l'exercice du droit patrimonial.