Indices d'évaluations DCE des masses d'eaux cotières métropolitaine sur la période 2005-2010

Date(s) (Révision)
Point de contact(s): Desroy Nicolas, Belin Catherine, Daniel Anne
Affiliation(s) 1 : IFREMER
Crédit Ifremer, Agences de l'eau, DCE
Identifiant CW
Résumé Dans le cadre de la Directive Cadre sur l’Eau (2000/60/CE), parmi les paramètres biologiques participant à l’évaluation des masses d’eau côtières, l’élément de qualité « phytoplancton » est défini. Cet indicateur phytoplancton est constitué de plusieurs indices dont l’indice de biomasse et l’indice d’abondance.
Le bilan d’oxygène figure parmi les éléments de qualité physico-chimiques retenus pour la classification de l’état écologique des masses d’eaux littorales.
L’élément de qualité « invertébrés benthiques » fait également parti des paramètres biologiques participant à l’évaluation de ces masses d’eau.
Mots-clés Indicateur biologique, Indicateur physico-chimique, DIRECTIVE CADRE EAU, DCE, MASSE D'EAU COTIERE, FRANCE, Caractéristiques géographiques océanographiques
Information L’indicateur biomasse est le percentile 90 des valeurs de concentration en chlorophylle a mesurée mensuellement entre mars et octobre (Soudant et al., 2010). L’indice d’abondance est basé sur la fréquence des blooms. Un bloom est défini sur les côtes françaises de la Manche / mer du Nord comme une concentration supérieure à 100 000 ou 250 000 cellules par litre2, pour un taxon donné dans un échantillon (Soudant et al., 2010). La fréquence mesurée des blooms est ensuite comparée à la fréquence
Généalogie Les masses d'eau côtière ont pour interface terre/mer le traît de côte du SHOM au 1:25000
Utilisation none
Etendue temporelle 2005-01-01 - 2010-01-01