Indice de sensibilité socio-économique du littoral français (définition par commune)

Date(s) (Création)
(Publication)
Propriétaire(s): MEEM / Mission Zonale de Défense et de Sécurité, MEEM / Mission Zonale de Défense et de Sécurité
Crédit CEREMA
Identifiant FR-177-606-654-0060-N_indice_sensibilite_socio_economique_S
Résumé La sensibilité socio-économique prend en compte l’utilisation et l’exploitation de l’espace et des ressources du littoral par la société (culture marines, pêche, tourisme, prises d’eau industrielles …). Son appréciation s'appuie sur un grand nombre de critères difficiles à saisir par voie statistique (informations économiques des administrations), très évolutifs dans le temps, et difficiles à combiner entre eux (chiffre d'affaires, emploi, capacité d’accueil) et parfois difficiles d’accès (caractère plus ou moins « stratégique et confidentiel des données»).
L’indice de sensibilité socio-économique du littoral français est construit en additionnant les types d’activités présentes sur une commune. Un coefficient majorateur a été attribué à certaines activités considérées comme particulièrement vulnérables selon le critère de l’indice d’interruption d’activité du Cedre : x10 pour les activités dites de prises d'eau et x5 pour les communes dont l’estran fait l’objet d’une exploitation conchylicole.
Cette couche représente l'indice de sensibilité socio-économique du littoral français. Sa représentation cartographique se fait par commune, échelle à laquelle les données décrivant les activités socio-économiques littorales sont relativement aisées à obtenir.
L'indice est réparti selon 5 classes : 0 (aucune activité recensée), 1-3, 4-7, 8-13, supérieure ou égale à 14 types d'activités recensées (majoration comprise).
Mots-clés polmar, indice socio-économique, littoral, atlas, zones de défense, Services d'utilité publique et services publics, AES : Analyse Economique et Sociale, National
Généalogie L’indice de sensibilité socio-économique du littoral français est calculé par commune en additionnant les types d’activités présentes sur la commune. Un coefficient majorateur a été attribué à certaines activités considérées comme particulièrement vulnérables selon le critère de l’indice d’interruption d’activité du Cedre : x10 pour les prises d’eau, x5 pour les communes dont l’estran fait l’objet d’une exploitation conchylicole.
10 types d'activités ont été prises en compte dans le calcul de
Utilisation Restriction liée à l'exercice du droit moral.