Suivi par télédétection de la turbidité et de la biomasse de phytoplancton sur les sous-régions marines françaises

Date(s) (Création)
Point de contact(s): Gohin Francis
Affiliation(s) 1 : IFREMER
Crédit Producteurs de données :Ifremer à partir des données MyOcean et/ou des Agences Spatiales
Identifiant FR-DCSMM-PDS-TELEDETECTION
Résumé Des cartes quotidiennes de chlorophylle-a, de Matières en suspension minérales et de turbidité (ainsi que du coefficient d’atténuation KPAR dans les longueurs d’onde de la photosynthèse) sont établies à partir des données de réflectance marine (Couleur de l’eau) fournies directement par les Agences spatiales (NASA, Agence Spatiale Européenne, EUMETSAT) ou par le projet MyOcean/GMES auquel l’Ifremer collabore. Des cartes interpolées multi-capteurs sont aussi proposées par interpolation de façon à fournir une information même en présence de nuages. Les données de réflectance sont traitées par les algorithmes Ifremer et enrichiront une archive constituée depuis 1998. Elles sont validées en continu grâce aux mesures in-situ Ifremer provenant principalement des bouées instrumentées ou du réseau REPHY.
Mots-clés Phytoplancton, Chlorophylle-a, Turbidité, Satellite, plateau continental, Caractéristiques géographiques océanographiques, National, Pas d'espace particulier concerné, D1: Biodiversité, D4: Réseaux trophiques, Télédétection
Information Maître d'ouvrage :
Ifremer

Maître d'œuvre :
Ifremer
Généalogie Les données de base (réflectance marine) sont acquises en partie dans le cadre du projet MyOcean2/GMES auquel l’Ifremer collabore. En cas d’insuffisance de MyOcean2, il est possible de maintenir la chaîne actuelle de l’Ifremer afin de travailler directement à partir des données des agences spatiales (MODIS et VIIRS par la NASA et la NOAA), Sentinel-3 par l’Agence Spatiale et EUMETSAT.
Les données de validation comprennent au minimum les observations des bouées instrumentées d’Ifremer et du
Utilisation Accès libre