Lieux d'observation et de surveillance du réseau ROCCH

Date(s) (Création)
Point de contact(s): Chiffoleau Jean-Francois, Cellule d'Administration Quadrige²
Affiliation(s) 1 : IFREMER
Crédit Ifremer
Identifiant IFR_SURVAL_ROCCH_PT
Résumé Depuis 2008, le Réseau d'Observation de la Contamination CHimique du littoral (ROCCH) a pris la suite du RNO (Réseau National d'Observation de la qualité du milieu marin) qui existait depuis 1974. LE ROCCH a pour objectif de répondre aux obligations nationales, communautaires et internationales de surveillance chimique. Il est donc plus un réseau de contrôle qu'un réseau patrimonial tel que l'était le RNO.
La colonne vertébrale du ROCCH est l'application de la Directive Cadre européenne sur l'Eau (DCE) et la réponse aux obligations des Conventions OSPAR et de Barcelone. La décentralisation étant inscrite dans la DCE, le ROCCH est passé d'un maître d'ouvrage unique (le Ministère chargé de l'environnement) à de multiples donneurs d'ordres (agences de l'eau, DIREN, etc.). Les analyses chimiques ne sont plus confiées à l'Ifremer mais attribuées sur appels d'offres des maîtres d'ouvrage.
Le ROCCH intègre également le suivi chimique des zones de production conchylicoles pour le compte de la Direction Générale de l'Alimentation (DGAL) du Ministère de l'agriculture et de la pêche. Cette surveillance porte sur les trois métaux réglementés, mercure, plomb, cadmium dans les espèces exploitées. La surveillance des contaminants chimiques est effectuée dans les trois matrices marines, eau, biote et sédiment. A ce suivi il faut ajouter celui de l'imposex, effet biologique du tributylétain (TBT), obligation de la Convention OSPAR.
Mots-clés Lieux de surveillance, ROCCH, surveillance sanitaire, point de suivi, contamination, chimique, coquillage, DCE, OSPAR, Observation, Données ouvertes, Open Data, Installations de suivi environnemental, D8: Contaminants chimiques, Observation par point, Observation indirecte, National, CDS-IS-SISMER, /Biogéochimie marine/Eléments chimiques et contaminants, /Observations in-situ/Réseaux, Dispositifs de surveillance
Information Maîtres d'ouvrage :
Agence de l'eau Adour-Garonne 2008
Agence de l'eau Artois-Picardie 2008
Agence de l'Eau Loire-Bretagne 2008
Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse 2008
Agence de l'eau Seine-Normandie 2008
Office de l'Eau de la Martinique 2008

maître d'oeuvre :
IFREMER 1974

Financeurs :
Agence de l'eau Adour-Garonne 2008
Agence de l'eau Artois-Picardie 2008
Agence de l'Eau Loire-Bretagne 2008
Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse 2008
Agence de l'eau Seine-Normandie 2008
Offi
Généalogie 1974 : Création du RNO, Réseau National d’Observation, par le ministère en charge de l’environnement
1982 : Premières mesures dans la matière vivante
2007 : Mise en place de la DCE ; arrêt du financement RNO par le ministre de l’Environnement Nécessité de poursuivre les séries temporelles. Recherche de nouveaux financements
2008 : Création du ROCCH, financé pour partie sur des crédits DGAL et pour partie sur des crédits DCE et OSPAR

Nombre de points d'observation ou de mesure :
Utilisation Restriction lié à l’exercice du droit moral