Réseau de suivi des marées vertes

Date(s) (Publication)
Point de contact(s): Ballu Sylvain
Affiliation(s) 1 : CEVA
Crédit Producteurs de données : CEVA
Identifiant FR-DCSMM-PDS-MAREES_VERTES
Résumé Principaux éléments du suivi des marées vertes :

Sur Loire Bretagne :
Réseau DCE RCS (réseau de contrôle de surveillance de la DCE) :
- en MO Ifremer, depuis 2007,
- comprend des suivis aériens (3 dates annuelles, mai, juillet, sept) sur le littoral du Mont St Michel à la pointe Nord de l’Ile de Ré (phare des Baleines), pour les sites comprenant des échouages d'ulves sur baies sableuses = tracé des dépôts sur SIG, sur vasières = tracé des surfaces d'algues vertes pour le max annuel de 2008 à 2010 et sur une partie des sites seulement depuis 2011 (10 ME),
-des enquêtes auprès de toutes les communes sur les volumes de ramassage, coût, destination des algues ramassées,
Réseau complémentaires RCO - CIMAV :
- en MO CEVA avec financement AELB, CG22, 29, 35, 56 et CRB, depuis 2002,
- comprend des suivis aériens (4 survols complémentaires sur une liste déterminée de sites = sites principaux sur le littoral breton), digitalisation des surfaces d’échouages comprend suivis en « quotas azotés » et « phosphorés » sur une liste déterminée de sites = indication du niveau nutritionnel vu par les algues
- comprend des évaluations en biomasses totales des sites (dépôts sur estran et infralittorales par plongées) : sur les sites principaux, détermination des sites à suivre annuellement
Réseau complémentaires RCO :
- en MO CEVA avec financement AELB, depuis 2011,
- comprend des suivis aériens (2 survols complémentaires sur une liste déterminée de sites = 14 sites principaux sur le littoral entre le pays de Loire et l’Ile de Ré), digitalisation des surfaces d’échouages
- comprend suivis en « quotas azotés » et « phosphorés » sur une liste déterminée de 14 sites = indication du niveau nutritionnel vu par les algues
-pourrait comprendre des évaluations en biomasses totales des sites (dépôts sur estran et infralittorales par plongées) : évaluation des possibilités techniques en cours

Sur Seine Normandie :
- en MO Ifremer, depuis 2008,
- comprend des suivis aériens (3 dates annuelles, mai, juillet, sept) sur le littoral du Tréport au Mont St Michel, pour les sites comprenant des échouages d'ulves sur baies sableuses = tracé des dépôts sur SIG,
- des enquêtes auprès de toutes les communes sur les volumes de ramassage, coût, destination des algues ramassées,

Sur Artois Picardie :
- en MO Ifremer, année 2009,
- a comporté des suivis aériens (2 dates annuelles, mai, juillet) sur le littoral du la Frontière Franco-Belge au Tréport, pour les sites comprenant des échouages d'ulves sur baies sableuses = tracé des dépôts sur SIG,
- a comporté des enquêtes auprès de toutes les communes sur les volumes de ramassage, coût, destination des algues ramassées,

Sur Adour Garonne :
- en MO Ifremer, depuis 2011,
- comprend des suivis aériens (3 dates annuelles, mai, juillet, sept) sur le littoral de l’Ile d’Oléron, pour les sites comprenant des échouages d'ulves sur plage = tracé des dépôts sur SIG,
- des enquêtes auprès de toutes les communes sur les volumes de ramassage, coût, destination des algues ramassées.
Mots-clés Marées vertes, ulves, eutrophisation, Installations de suivi environnemental, Golfe de Gascogne, Manche mer du Nord, Pas d'espace particulier concerné, D5: Eutrophisation, Enquêtes / entretiens, Observation directe, Interprétation de cartographies, Observation par point
Information Maître d'ouvrage :
CEVA
Ifremer

Maîtres d'œuvre :
CEVA

Financeur(s) :
Région Bretagne
Départements bretons
AELB
AESN
AEAG
IFREMER
CEVA
Utilisation Accès restreint