Inspire

Depuis 2008, les évolutions successives de Sextant se sont toujours inscrites dans le cadre de la mise en œuvre de la Directive INSPIRE.

Qu'est-ce que la Directive INSPIRE - Infrastructure for Spatial Information in Europe (source CNIG)

La directive INSPIRE, élaborée par la Direction générale de l’environnement de la Commission européenne, vise à établir en Europe une infrastructure de données géographiques pour assurer l’interopérabilité entre bases de données et faciliter la diffusion, la disponibilité, l’utilisation et la réutilisation de l’information géographique en Europe.

La directive se structure en cinq parties correspondant aux composantes d’une infrastructure de données géographiques :
– Les métadonnées : elles sont la porte d’entrée de l’infrastructure puisqu’elles permettent de connaître les données et les services disponibles ainsi que leurs utilisations possibles,
– Les données géographiques : elles doivent être disponibles dans des formats et des structures harmonisés afin d’en faciliter l’utilisation par tous,
– Les services en ligne : toutes les données et métadonnées doivent être accessibles via Internet, vecteur privilégié d’échange,
– Le partage entre autorités publiques : les principes d’échange, de tarification et les conditions d’utilisation doivent faciliter l’accès aux données et aux services en ligne,
– Les mécanismes de coordination et de suivi de la directive : il s’avère nécessaire de mettre en place des structures de coordination tant des contributeurs que des utilisateurs.

La directive INSPIRE s’applique aux données géographiques numériques détenues par des autorités publiques. Elle n’impose pas de collecter de nouvelles données, mais de mettre à disposition les données conformément à des spécifications techniques harmonisées.

Les services en ligne exigés par INSPIRE sont :
– Les services de découverte pour rechercher des données au travers de métadonnées,
– Les services de consultation pour visualiser les données,
– Les services de téléchargement pour obtenir des copies ou des extraits de bases de données,
– Les services de transformation qui opéreront les traitements nécessaires à l’interopérabilité (ex : le changement de système de coordonnées),
– Les services d’appel de services qui permettront d’enchaîner un ensemble de traitements adaptés aux besoins de l’utilisateur.

Sextant et la Directive INSPIRE

Sextant propose trois services d'accès aux données : un service de recherche, un service de visualisation et un service de téléchargement. Afin d'être interopérable avec les portails de diffusion des données géographiques nationaux et internationaux, Sextant s'appuie sur les normes de l'ISO et les standards de l'OGC pour diffuser les données. 

Le service de catalogage (CSW - Catalog Services for the Web) permet le moissonnage avec les catalogues portés par les plateformes de diffusion de l'information géographique : 

http://sextant.ifremer.fr/geonetwork/srv/fre/csw?SERVICE=CSW&REQUEST=GetCapabilities&VERSION=2.0.2

Les services de visualisation (WMS - Web Map Service) et de téléchargement (Web feature Service - WFS) permettent d'accéder aux couches géographiques publiques de Sextant depuis les logiciels SIG (ArcGIS, QGis) et depuis les portails web cartographiques. Vous trouverez dans les pages correspondantes les adresses de ces services web.